La marche nordique

La création de la marche nordique (nordic walking) en Finlande remonte aux alentours de 1920.

La marche nordique est une activité physique et sportive à part entière

Aussi tonique mais moins traumatisante que le jogging, la marche nordique attire de plus en plus d'amoureux de la nature, sans limite d’âge.

La recette du succès : un sport accessible à tous qui conjugue efficacité et convivialité.

A l’aide de bâtons spécifiques, la marche nordique fait travailler harmonieusement l’ensemble du corps en renforçant les chaînes musculaires dont les abdominaux, fessiers et pectoraux.

La marche nordique à l'ARDP

L’association vous propose 2 séances, le samedi matin sous l’égide d’une monitrice diplômée d’état, et une autre séance le mardi soir.

Les séances du samedi durent 1h30 et se décomposent en 3 phases :

  • un temps d’échauffement,
  • marche technique ou mini-rando dans la nature,
  • étirements de fin de séance.

Une cotisation spécifique à cette activité est due en plus de l’adhésion au club et de la licence.

Afin de pratiquer la MN dans les meilleures conditions, voici quelques préconisations 

Prochaines sorties de marche nordique

Type : Marche nordique
Animateur : Domy 06 19 79 47 47
Nombre de participants max. : 25
Rendez-vous : 9h30 parking en haut du cimetière vieux village de Savasse.
N'oubliez pas l'eau !

Type : Marche nordique
Animateur : Roland 06 87 44 30 31
Nombre de participants max. : 25
Rendez-vous : 18h Base de loisirs Montélimar à côté du centre équestre .

Préconisations pour la marche nordique

Matériel :

  • Bâtons spécifiques
  • Vêtements sportifs prés du corps, coupe-vent, bonnet l’hiver ou casquette l’été
  • Les foulards, écharpes trop encombrantes sont à bannir
  • Des gants fins de sport pour un confort de la main dans la dragonne du bâton
  • Chaussures de marche à tiges non montantes, baskets avec de bons crampons
  • Pas de sac à dos, une ceinture à poches pour ranger clés et petite gourde d’eau

Consignes de sécurité :

  • Ne pas attacher de vêtements autour de la taille, marcher léger car le corps s’échauffe rapidement sous l’intensité de la pratique
  • Eviter de marcher de front ou trop prés d’un partenaire, la longueur des bâtons peut être un facteur de chute